Séminaire des stagiaires du M2 Informatique

Publié par Stéphane Calderoni, le 26 mars 2013 à 16:38

Le LIM accueille cette année 5 étudiants inscrits en Master 2 Informatique pour un stage d’une durée de 6 mois. Une session spéciale du séminaire du Laboratoire est organisée le jeudi 4 avril 2013, dans le cadre de laquelle chaque étudiant viendra présenter l’avancée de ses travaux à mi-parcours. Vous pouvez consulter la programmation horaire des exposés qui vous sont proposés ci-dessous sur la page du séminaire du LIM.

Adaptation de l’algorithme XTA pour Android

Sara Tahabik

Durant cet exposé, je ferai une présentation de l’algorithme XTA, un algorithme de construction de graphes d’appels mis au point par Frank Tip et Jens Palsberg. Cet algorithme à mi-chemin entre RTA et 0-CFA, fournit une analyse de type basée sur l’accessibilité des méthodes. Il a été conçu pour les langages de type Java. Je présenterai aussi les adaptations nécessaires pour un bon fonctionnement sur Android.

Encadrement du stage : Etienne Payet

Étude d’un interpréteur symbolique pour le bytecode Dalvik

Anthony Alezan

Je présenterai un résumé d’un article concernant l’interprétation symbolique de code Dalvik rédigé par Jinseong Jeon, Kristopher K. Micinski et Jeffrey S. Foster, intitulé « SymDroid: Symbolic Execution for Dalvik Bytecode ». L’étude de cet article a pour but la compréhension de l’interprétation symbolique et également du bytecode Dalvik. Dans cette optique, j’ai commencé l’implémentation d’un programme permettant de transformer le bytecode Dalvik en μ-Dalvik, un langage plus simple présenté dans l’article étudié. En parallèle, suite au travail d’étude et de recherche que j’ai effectué en première année de master sur la terminaison des programmes, j’ai participé à l’écriture d’un article sur ce sujet. Ce dernier, co-signé Anthony Alezan, Roberto Bagnara, Fred Mesnard et Étienne Payet, est intitulé « Détection des fonctions de rang linéaires à terme » et a été soumis aux JFPC 2013 (Journées Francophones de Programmation par Contraintes).

Encadrement du stage : Fred Mesnard

Etudes du trafic internet

Réhan Noordally

L’internet devient de plus en plus omniprésent à la Réunion comme partout. La Réunion de part sa situation géographique souffre d’une latence importante pour ses communications de longues distances. Le débit écoulé par une connexion TCP est inversement proportionnel au facteur de la latence. Par conséquent, un client à la Réunion va souffrir d’un débit plus faible qu’un client localisé sur le continent. Il y a une limitation protocolaire au débit obtenu à la Réunion. On va donc durant ce stage, analyser ce trafic en s’appuyant sur ce qui a déjà été fait par ailleurs et sur des outils déjà existant.

Encadrement du stage : Pascal Anelli

Étude des déplacements d’unités mobiles en milieu aquatique instable

Ali Ouahhabi

Si les mini-véhicules autonomes commencent à se démocratiser aussi bien sur terre, avec des véhicules roulants, que dans les airs, avec les drones aériens (notamment l’AR-Drone), le milieu marin reste encore peu expérimenté. La raison de ce constat tient certainement aux problématiques posées au niveau des déplacements : la surface est étendue, et les courants et les vents provoquent des mouvements résiduels permanents. Aussi, l’objet de ce stage porte sur cette problématique et se penche sur l’étude des comportements de déplacement à la surface de l’eau. Plus particulièrement quand cette surface est rendue instable sous la pression de courants marins et de vents de surface. Le travail consiste à définir des modèles de comportement d’unités mobiles flottantes devant répondre à divers objectifs de déplacement. Le cas le plus simple abordé est la modélisation du comportement d’une seule unité ayant pour objectif de se maintenir à une position fixe quelle que soit l’évolution des courants et des vents. Et l’un des cas les plus complexes sera la modélisation du comportement collectif d’un ensemble d’unités devant se maintenir le long d’une ligne virtuelle. Dans ce dernier scénario, si la force des courants est trop importante, le comportement collectif pourra inclure l’insertion dynamique de nouvelles unités sur l’une des extrémités de la ligne afin de compenser la sortie des unités à l’autre bout de la ligne.

Encadrement du stage : Denis Payet

Développement d’une application mobile de covoiturage opportuniste

Sabrina Döhring

Dans un contexte de sensibilisation du citoyen au développement durable, le covoiturage peut être envisagé comme une solution d’optimisation simple et prometteuse pour diminuer la pollution atmosphérique et les congestions urbaines, tout en favorisant les relations humaines au quotidien et les économies de transport. Dans l’optique de mettre en place un service de covoiturage à L’Université de La Réunion, l’objet de ce travail consiste à développer une application mobile pour faciliter la rencontre des usagers volontaires pour mettre en oeuvre cette pratique. De nombreux services du même type existent déjà en France métropolitaine, mais fonctionnent selon un principe de mise en relation via l’usage de petites annonces publiées sur des sites internet spécialisés, de façon anticipée et planifiée avant le déplacement. L’une des particularités du travail qui est mené dans le cadre de ce stage consiste à remplacer ce mode d’interaction planifié par un mode opportuniste fonctionnant davantage sur le principe de l’auto-stop géolocalisé.

Encadrement du stage : Stéphane Calderoni