Le fonctionnement interne

rTraceroute a été développé pour faciliter l'analyse des fichiers de type Traceroute. D'un côté, nous avons l'analyse d'une volumétrie de données importantes, tandis que de l'autre nous recherchons la performance de l'outil. Pour répondre à ces critères, nous avons fait le choix de développer l'outil en C afin qu'il soit compatible avec des Systèmes d'Exploitation (OS) basées sur UNIX. Nous voulions également que le code soit facilement compilable, c'est pour cela qu'il n'y a qu'un seul fichier comportant un peu moins de 3 000 lignes et est accompagné d'un fichier Makefile pour la génération de l'exécutable. Actuellement, l'outil est principalement exécuté sur un serveur dédié avec Ubuntu 14.04 LTS comme système d'exploitation.
   La figure 1 schématise le concept de rTraceroute. L'outil demande 3 paramètres en entrée.

  
Figure 1-Concept rTraceroute

  • Le premier paramètre est le plus important. Il s'agit d'un dossier comportant l'ensemble des traces à analysées au format Texte ou JSON.
  • Le second paramètre est fourni avec le code. Il s'agit d'un fichier comportant les codes d'accès en lecture à la Base de données du laboratoire avec les duplications des informations de la base de RIPE NCC.
  • Le dernier paramètre est une carte, que l'on fournit également en premier lieu. Cette carte est au format PNG et devra principalement être utilisée afin que les coordonnées GPS de la base de données correspondent aux coordonnées de la carte.
<  1 | 2 | 3  >