Les Thèses en cours au Laboratoire

Les Thèses qui devraient être soutenues en 2021

Apport de l’intelligence artificielle dans le domaine des villes intelligentes : application à l’assistance des personnes à mobilité réduite en milieu urbain
Nathan Aky, inscrit en novembre 2018
Directeur de Thèse : Rémy Courdier, LIM, Université de La Réunion
Co-directeur : Sylvain Giroux, Laboratoire Domotique et Informatique Mobile, Université de Sherbrooke
Financement : Allocation régionale de recherche

Le déploiement massif des technologies de l'information et de la communication est inscrit dans la dynamique des stratégies européennes et nationales. À l'échelle des villes, l'ensemble des services urbains ont vocation à progresser vers le "Smart City". Les déplacements, notamment, peuvent être optimisés aux moyens de différents dispositifs et algorithmes, tels que ceux relevant du champ de l'Intelligence Artificielle. Plus particulièrement, les personnes à mobilité réduite seront spécialement affectées par les mutations liées aux déplacements urbains. A partir des travaux déjà réalisés dans notre groupe de recherche du LIM, les objectifs de cette thèse sont de développer un cadre conceptuel et formel de modélisation d’une architecture informatique distribuée ubiquitaire pour la simulation et le pilotage de systèmes socio-techniques de situation du monde réel dans le cadre applicatif de l’optimisation de l’utilisation de ressources collectives sur la problématique de l’assistance aux personnes à mobilité réduite en milieu urbain. Ces travaux devront proposer les évolutions conceptuelles à apporter à une approche « temps réel simulé » en cours d’expérimentation au sein de notre équipe vers une démarche HIL ( HardwareIn-the-Loop ou Matériel dans la boucle ) permettant de façon transparente d’associer de véritables composants, à un modèle informatique initialement conçu pour de la simulation afin de piloter réellement des objets connectés distribués sur un territoire. Cette architecture proposera une structure multi-agents hybride à base d’agents simulés et d’agents pilotés. Une expérimentation des résultats des travaux est prévue dans le contexte de l’application de la gestion de ressources collectives pour l’assistance des personnes à mobilité réduite en milieu urbain.