Projets ITA

ClustOverlap

Le projet ClustOverlap vise à développer à l’Université de La Réunion une solution logicielle de classification non supervisée, orientée vers la construction de systèmes de classes recouvrantes. La classification non supervisée est une technique de data mining qui permet de révéler/identifier, au sein d’une population d’objets, des regroupements, appelés classes, avec un degré de similitude élevé entre objets d’une même classe et faible entre objets de classes différentes. Le succès et l’efficience des méthodes de classification non supervisée n’est plus à démontrer dans de nombreux et divers domaines comme, par exemple, la biologie (phylogénie, systématique, expression de gènes, etc…), le marketing (segmentation de marché), l’analyse d’image (reconnaissance de formes), pour ne citer que ceux-là.

Métrologie et analyse du trafic Internet de La Réunion

Ce projet se propose de mesurer le trafic Internet de la Réunion à son accès afin d’en effectuer une classification quantitative et qualitative. Cette étude visera l’identification des inefficacités protocolaires propres ainsi que la quantification des usages de l’Internet. C’est avec la connaissance précise du trafic Internet réunionnais que des solutions adaptées pourront être envisagées pour établir une autoroute de l’information à la Réunion. Ce projet ambitionne d’impliquer des entreprises du domaine ainsi que les différents fournisseurs (public ou privé) régionaux dans cette étude.

Rundroid

Ce projet vise à développer à l’université de la Réunion une expertise scientifique ainsi qu’une plate-forme logicielle d’analyse de code autour d’Android, le système d’exploitation pour mobiles promu par Google.

SMA3

Ce projet vise à élaborer un écosystème matériel et applicatif permettant de simuler et réaliser des systèmes opératoires composés d’un ensemble d’équipements en interaction destinés à répondre à un besoin de traitement ou d’observation dans notre environnement. Ces équipements sont des unités informatisées qui peuvent être mobiles (rouler sur le sol, voler, flotter sur l’eau) ou fixes. Ils sont interconnectés entre eux par diverses modalités réseaux et l’ensemble est mis en cohésion à l’aide d’une couche applicative spécifique élaborée sur le paradigme génie logiciel des Systèmes Multi-Agents.